Auckland, dans le top 3 des meilleures villes au monde

Chaque année le cabinet de conseil en recrutement Mercer classe 231 villes à travers le monde en fonction de divers critères: économie, consommation, services de santé, environnement, politique, criminalité, services publics et transports, éducation… Ces critères permettent au cabinet Mercer de déterminer quelles sont les villes qui offrent la meilleure qualité de vie aux expatriés.

Auckland et Wellington, des villes où il fait bon vivre

Auckland a été classée 3ème meilleure ville au monde où vivre en raison de la qualité de vie qu’offre la cité des voiles. Wellington se classe pour sa part à la 15ème place. 

De nombreuses entreprises s’installent à Auckland en raison de la facilité à faire des affaires en Nouvelle-Zélande (le pays a été classé meilleur pays au monde pour entreprendre) À cela vient s’ajouter un climat subtropical agréable (des étés et des hivers doux) un environnement politique et social stable et un bon système de santé. Ce sont ces trois critères qui ont permis à Auckland de prendre place à la 3ème marche du podium des meilleures villes où vivre dans le monde.

Pour en savoir plus sur la vie en Nouvelle-Zélande, consultez notre rubrique « Vivre en Nouvelle-Zélande »

 

Vienne, en tête du classement pour la 9ème année consécutive

La capitale autrichienne se trouve en première position. Elle est plébiscitée pour « la sécurité qu’elle procure à ses habitants« , la capitale autrichienne est aussi reconnue pour « l’efficacité de ses transports en commun et pour la diversité de ses structures culturelles et récréatives« , explique le cabinet Mercer à l’AFP.

 

Paris et Lyon reculent d’une place dans le classement.

Paris et Lyon occupent respectivement les 39e et 40e positions. « Paris reste néanmoins bien classée au regard de sa taille » précise le cabinet Mercer. « Les villes les mieux classées sont en général des villes de taille moyenne. » La ville lumière enregistre de bonnes performances quant à ses infrastructures – transports, loisirs et variété des biens disponibles – à l’inverse de la salubrité – gestion des ordures et pollution atmosphérique – qui la range à la 67e position.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

S'ABONNER À NOTRE NEWSLETTER
SUIVEZ-NOUS SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX

LE GUIDE DE L'INVESTISSEMENT