VIVRE EN NOUVELLE-ZÉLANDE 

Pour beaucoup, la nouvelle-zélande est un paradis terrestre…

PRINCIPAUX INDICATEURS


  • Capitale :

    Wellington

  • Population :

    4 761 335 d’habitants, au mois d'octobre 2018

  • Densité :

    17,5 hab/km²

  • Superficie :

    268 680 km²

  • Langues officielles :

    anglais (de facto) et maori (de jure)

  • Groupe linguistique majoritaire :

    anglais (96%)

  • Système politique :

    Démocratie parlementaire et monarchique (Commonwealth)

  • PNB :

    261 milliards de $ NZ

  • Croissance économique :

    Prévision de croissance de 2,7% en 2017. 2.4% (mars 2012 à mars 2013)

  • Taux de chômage :

    4,9% en 2018

  • Monnaie :

    Dollar néo-zélandais ($NZ)











GÉOGRAPHIE


La Nouvelle-Zélande se situe en Océanie dans la région du Pacifique Sud, à environs 2 000 kms à l’Est de l’Australie et 19 000 kms de Paris.

Auckland est la principale porte d’entrée du pays. Elle est située à 2h30 de vol de Nouméa, 6 heures de Tahiti et 24 heures de Paris. La superficie de la Nouvelle-Zélande est comparable à celle du Japon ou de la Grande Bretagne.

Le pays se compose de deux îles principales qui s’étirent sur près de 1600 kms  : l’île du Nord où vivent les ¾ de la population et l’île du Sud, la plus rurale. A l’extrême sud, Stewart Island est la terre habitée la plus proche de l’Antarctique.

Outre des décors de montagnes époustouflants, la Nouvelle-Zélande se distingue avant tout par la grande diversité de ses paysages.

L‘île du Sud présente le plus fort relief. Elle est traversée dans sa longueur par la chaîne des Alpes du Sud qui dénombre 18 sommets de plus de 3,000 mètres. L’île est également réputée pour ses fjords, ses grandes étendues de forêts primaires, ses lacs aux couleurs turquoises et glaciers.

L’île du Nord est quant à elle plus marquée par l’activité volcanique. Elle se distingue en effet par ses vastes étendues de pâturage et ses nombreuses curiosités géologiques : sources d’eau chaude, geysers, chûtes d’eau… L’île compte également parmi les plus belles plages et baies du pays.

PRINCIPALES VILLES


Auckland

Wellington

Christchurch

Dunedlin

Queentown

CLIMAT


Le climat néo-zélandais reflète à la fois la situation géographique du pays et sa topographie. Tempéré grâce à sa latitude et à sa proximité avec l’océan, le climat n’est ni d’une chaleur oppressante en été, ni d’un froid glacial en hiver.

En Nouvelle-Zélande, la météo peut changer très fréquemment et très brusquement. Un temps pluvieux fera ainsi généralement très vite place à un ciel ensoleillé ou à des grands vents vivifiants et rafraîchissants.

Les saisons sont à l’inverse de celles de l’hémisphère Nord. Janvier est le plus chaud, avec des températures maximales moyennes variant entre 26ºC pour la pointe Nord et 19ºC pour la pointe Sud. Juillet est le mois le plus frais, avec des températures moyennes variant entre 15ºC et 10ºC pendant la journée.

Les chûtes de neige sont peu fréquentes en dehors des principaux massifs montagneux et la neige ne tient pas plus d’un jour ou deux à basse altitude. Il ne neige jamais dans la partie septentrionale et subtropicale de l’île du Nord (au Nord d’Auckland).

POPULATION


La capitale de la Nouvelle-Zélande est Wellington. Il s’agit de la 2ème plus grande agglomération du pays avec près de 496,000 habitants.

La plus grande ville du pays reste Auckland, qui dénombre à elle-seule plus de 1,6 millions d’habitants, soit plus d’1/3 de la population nationale. A Auckland, plus de 200,000 habitants sont originaires des îles du Pacifique, faisant ainsi d’Auckland la plus grande ville polynésienne du monde.

La ville de Christchurch, troisième agglomération du pays, constitue quant à elle le plus grand centre urbain de l’île du Sud, avec près de 375,000 habitants.

Lors du dernier recensement de 201, la population totale du pays dépassaient les 4,7 millions d’habitants et se composaient des principales communautés suivantes:

Les « pakehas » (blancs d’origine européenne, en majorité anglo-saxons) représentent environ 67 % de la population.

Les maoris (premiers habitants du pays, arrivés vers 950/1150 de Polynésie) représentent aujourd’hui 14,6 % de la population.

SYSTÈME POLITIQUE


Le système politique néo-zélandais est à l’image du modèle britannique de gouvernement mais possède également des caractéristiques qui lui sont propres.Le gouvernement national est basé sur un PARLEMENT composé d’une chambre législative unique élue par le peuple. Il s’agit de la Chambre des représentants qui se trouve à Wellington. La chambre haute, caractéristique de nombreuses démocraties occidentales, fut abolie il y a un demi-siècle.
La Nouvelle-Zélande ne possède pas de constitution écrite, mais le rôle des pouvoirs législatif, exécutif et judiciaire est clairement défini par la loi.

Le penchant pour les réformes est l’une des grandes caractéristiques des parlements néo-zélandais. En 1893 la Nouvelle-Zélande devint le premier pays au monde à donner le droit de vote aux femmes, et le gouvernement des années 30 fut le premier au monde à mettre en place un système de protection sociale universelle.

DÉVELOPPER DES AFFAIRES EN NZ


La Nouvelle-Zélande est un pays où il est très facile de développer des affaires. Dans son dernier rapport “Doing Business 2017, la Banque Mondiale classe la Nouvelle-Zélande meilleur pays pour créer une entreprise et faire des affaires.

Le pays dispose en effet :

  • d’une économie de marché efficace et ouverte
  • d’un environnement stable et sécurisant, avec un niveau de corruption pratiquement inexistant
  • d’un marché du travail réputé flexible avec une force de travail bien éduquée et aux compétences variées

Le pays dispose également d’excellents réseaux à l’exportation, de ports maritimes de premier ordreainsi que d‘infrastructures aériennes (aéroports et compagnies locales) de très bonne qualité.

A l’heure actuelle, l’industrie du tourisme en Nouvelle-Zélande est en passe de détrôner l’industrie laitière comme première source nationale de revenus. Ce secteur fait en effet l’objet d’une expansion soutenue, plus de 10 % par an ces dernières années, grâce notamment à l’afflux toujours plus important de touristes en provenance d’Europe,des Etats-Unis et du Japon.

Principale source de chiffres : www.stats.govt.nz  –  Actualisation : avril 2017


Mais ce qui distingue avant tout la Nouvelle-Zélande, c’est la grande qualité de vie qu’elle réserve à ses habitants. Les villes d’Auckland et de Wellington figurent notamment dans le palmarès des villes les plus agréables au monde. Dans le dernier classement international de l’institut Mercer, Auckland s’affichait ainsi en 2017 comme la 3ème ville offrant la meilleure qualité de vie au monde, derrière Vienne en Autriche et Zurich en Suisse. La ville de Wellington se plaçait quant à elle au 15ème rang mondial. Retrouvez toutes les principales informations sur la Nouvelle-Zélande dans notre fiche informative.

TRAVAIL

En Nouvelle-Zélande, le volume horaire moyen travaillé est de 40 heures par semaine. Le salaire minimum est quant à lui fixé à 16.50 $NZ par heure. A l’heure actuelle, le marché de l’emploi néo-zélandais est très dynamique avec un taux de chômage faible, de l’ordre de 5,2% au 31 janvier 2017 (source: Statistics New Zealand). Les secteurs de l’informatique et des nouvelles technologies enregistrent les plus forts taux de recrutement mais d’autres domaines comme le commerce et le tourisme ne sont pas en reste.

Pour en savoir plus sur le marché de l’emploi et les offres disponibles en Nouvelle-Zélande :

SANTE

Pour bénéficier du système de protection sociale néo-zélandais, il faut être citoyen, résident ou titulaire d’un visa de travail d’au moins deux ans.

Les soins de santé sont alors gratuits dans les hôpitaux publics et subventionnés en partie chez le généraliste. Les frais médicaux sont entièrement pris en charge pour les enfants jusqu’à 5 ans. Idem pour les frais médicaux entraînés par un accident et ce, quels que soient l’âge de la victime et sa situation personnelle. Cette gratuité est également valable pour les touristes étrangers.

Chez le généraliste, il faut compter environ 50$NZ pour une consultation simple mais les tarifs sont variables d’un cabinet à l’autre et tous ne sont pas conventionnés. À noter que les visites chez le médecin généraliste sont gratuites pour les enfants jusqu’à l’âge de 13 ans.

COMMUNICATIONS

La Nouvelle-Zélande dispose d’une bonne couverture téléphonique à des tarifs abordables. Les appels locaux sont gratuits à partir d’une ligne fixe et les tarifs de téléphonie mobile sont très compétitifs.

La connexion à internet est facile et de bonne qualité. Plusieurs opérateurs se partagent le marché et proposent des abonnements adaptés aux besoins de chacun (vitesse, illimité, téléphone, tv etc). Les tarifs sont toutefois assez élevés. Il faut débourser aujourd’hui  près de 100$NZ par mois pour internet illimité en haute vitesse.

Pour en savoir plus sur les offres disponibles :

ETUDES

La Nouvelle-Zélande dispense un enseignement de qualité, disponible dès le premier âge jusqu’au doctorat.

L’enseignement est obligatoire à partir de 5 ans mais des structures appelées « Kindergarten » offrent un encadrement et un apprentissage adapté aux petits enfants. Un enseignement bilingue franco-anglais est également disponible à Auckland en classe de maternelle et primaire dans le cadre de l’association FRENZSCHOOL.

La Nouvelle-Zélande dispose en outre d’un large réseau d’universités et d’établissements supérieurs techniques qui attire chaque année  toujours plus d’étudiants internationaux. Des partenariats entre universités françaises et néo-zélandaises sont également à l’œuvre pour renforcer la collaboration en matière de recherche et faciliter le départ des étudiants.

FISCALITE

En Nouvelle-Zélande, la fiscalité est très attractive et ne présente pas de spécificités particulières pour les étrangers.

L’Inland Revenue Department (IRD) collecte les taxes pour le compte du gouvernement néo-zélandais. En Nouvelle-Zélande, l’impôt sur le revenu est prélevé directement à la source selon un échéancier progressif, dont le montant maximum est fixé à 33% :

  • Revenu annuel de 0 à 14,000 $NZ : 10.5%
  • Revenu annuel de 14,001 – 48,000 $NZ : 17.5%
  • Revenu annuel de 48,001 – 70,000 $NZ : 30%
  • Revenu annuel supérieur à  70,000 $NZ : 33 %

En l’absence d’enregistrement auprès de l’IRD, le taux d’imposition est fixé d’office à 45%.

Chaque région dispose en outre d’un régime fiscal local propre qui se formalise aujourd’hui par une redevance annuelle sur les biens immobiliers, dénommée « rates ». Le montant varie en fonction de la valeur du bien estimée par la collectivité publique.

Du point de vue de l’investissement immobilier, le régime fiscal est également très favorable. En effet, en Nouvelle-Zélande il n’existe pas :

  • de taxes sur les plus-values si vous revendez votre bien 5 ans après son achat
  • de droits de succession
  • de droits d’enregistrement
  • d’impôts sur la fortune

Si vous disposez d’un patrimoine immobilier en Nouvelle-Zélande et souhaitez vous attacher les services d’un agent comptable et fiscal francophone sur place, cliquez-ici.

SPORT ET LOISIRS

La Nouvelle-Zélande est un pays de sportifs. Très largement influencé par l’histoire du pays, le sport est devenu aujourd’hui une véritable institution.

En tant qu’ancienne colonie britannique, les sports les plus populaires sont naturellement le rugby (à 15, à 7, féminine…), le cricket et le netball (variante du Basketball, essentiellement pratiquée par les femmes). Mais d’autres activités, comme le golf, le nautisme, la randonnée, le VTT, le surf ou le football sont également devenues très populaires. Le rugby à 15 reste le sport qui fait bouillir le sang de la majorité des Néo-zélandais. Les performances de l’équipe nationale, les « All Blacks », sont suivies avec ferveur par une nation qui compte 550 clubs et 150 000 joueurs de rugby. L’équipe féminine, les « Black Ferns », n’est pas en reste puisqu’elle demeure championne du monde depuis 1998.

La Nouvelle-Zélande est aussi le pays qui détient la plus forte densité de parcours de golf au monde par rapport au nombre d’habitants. Plus de 400 parcours permettent aux amateurs de visiter le pays tout en jouant au golf. Les activités nautiques sont également très développées à travers le pays, qui peut ainsi se vanter de posséder 127 yacht-clubs et plus de 15 000 yachts immatriculés. De nombreux Néo-zélandais se transforment  en marins avertis le temps d’un week-end pour s’adonner à une autre activité bien ancrée dans les traditions locales : la pêche ! Les sports d’hiver sont aussi bien établis dans les massifs du centre de l’île du Nord et de l’île du Sud.  Bien que les domaines skiables ne soient pas comparables en taille à ceux que l’on trouve en Europe, skier dans les Alpes ou sur les volcans néo-zélandais reste une aventure magnifique.

Enfin, tous les amateurs de randonnée seront enchantés par la grande diversité des chemins qui balisent les différents parcs nationaux du pays.

BANQUE

L’ouverture d’un compte bancaire en Nouvelle-Zélande est gratuite et ouvre par défaut les droits à une carte à débit immédiat baptisée « EFPOS » et à un compte épargne.

En Nouvelle-Zélande, par exemple, un compte à terme (term deposit) sur 5 ans, sera rémunéré à hauteur de 4% en moyenne, en avril 2017.

Pour transférer sans frais vos fonds en Nouvelle-Zélande, cliquez-ci.

VISAS

L’obtention d’un visa ou d’un permis de résidence constitue la première étape incontournable pour tout projet d’installation en Nouvelle-Zélande.

A ce jour, il existe plusieurs catégories de visa qui conditionnent l’arrivée sur le territoire d’immigrants actifs (salarié ou entrepreneur), retraités ou investisseurs. Ces visas sont délivrés par les services locaux de l’immigration (Immigration New Zealand) en fonction de critères précis et très stricts. Pour en savoir plus sur l’immigration en NZ, cliquez-ici.

TRANSPORT

En Nouvelle-Zélande, le moyen de transport le plus répandu et le plus facile reste la voiture. Pour conduire dans le pays, il est indispensable de détenir un permis international traduit en anglais. Ce dernier est valable pendant 1 an et peut être ensuite converti en permis néo-zélandais. Une fois ces formalités réglées, il faudra bien veiller à garder la gauche de la route ainsi qu’à ne pas dépasser les limitations de vitesse locales : 50 km/h en ville et 100km/h dans le reste du pays.

Pour voyager entre les deux îles principales, l’île du Nord et l’île du Sud, l’avion est le mode de transport le plus rapide et bien souvent le plus abordable. Deux compagnies aériennes, Air New Zealand et Jet Star, assurent des liaisons quotidiennes entre les grandes villes du pays : Auckland, Wellington, Tauranga, Christchurch, Queenstown, Dunedin et Nelson. Les aéroports d’Auckland et de Christchurch constituent les deux principaux points d’entrée du traffic international.

Pour les moins pressés, il est également possible de voyager en train (Kiwirail) et en bus (Intercity) entre les principaux centres urbains du pays.

LOGEMENT

La plupart des Néo-zélandais réside en maison individuelle. Ils sont néanmoins de plus en plus nombreux à faire le choix de vivre en appartement. Cette « mode » des appartements est assez récente. De fait, les appartements disponibles sur le marché sont plutôt modernes, haut de gamme et situés dans les grands centres urbains du pays que sont  Auckland, Wellington et Christchurch.

Par culture, les Néo-zélandais sont propriétaires de leur habitation. Nombreux sont ceux également qui déménagent d’une ville à l’autre, voire changent de région plusieurs fois dans leur vie. Les transactions portant sur les maisons particulières sont ainsi très nombreuses par rapport à la population du pays (plus de 70 000 transactions par an, soit près de 4% du parc immobilier).

Le marché immobilier néo-zélandais est aujourd’hui très dynamique et suscite l’intérêt de nombreux investisseurs étrangers, qui bénéficient des mêmes droits que les Néo-zélandais. A l’heure actuelle, la région d’Auckland enregistre le plus grand nombre de transactions et les prix de vente y sont les plus élevés du pays.

Prix d’achat moyens constatés en avril 2017 :

  • Pour une maison (toutes régions confondues) : 500,000 $NZ
  • Pour une maison à Auckland : 970,000 $NZ
  • Pour un appartement 1 chambre à Auckland : 380,000 $NZ

Prix moyens à la location constatés en avril 2017 (mensuel):

  • Location d’un appartement 3 chambres à Auckland centre : 2,200 $NZ
  • Location d’une maison 3 chambres en banlieue : 1,800 $NZ
  • Location d’un appartement 1 chambre à Auckland centre : 1,400 $NZ
  • Location d’un appartement 1 chambre à en banlieue : 1,000 $NZ
S'ABONNER À NOTRE NEWSLETTER
SUIVEZ-NOUS SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX

TÉLECHARGEZ LE GUIDE DE L’INVESTISSEMENT EN NOUVELLE-ZÉLANDE