Qu’est-ce que la “bed tax” et en quoi cela concerne les propriétaires ?

Une taxe pour le secteur hôtelier

La « bed tax » aussi appelée « taxe hôtel » est une nouvelle taxe qui a vu le jour au moins de juin 2017. Elle est à l’initiative de Phill Goff, le maire de la ville d’Auckland et elle concerne les propriétaires d’hôtel ou de chambres d’hôtels dans la cité des voiles.

À travers cette taxe le maire d’Auckland souhaite débloquer près de 13,5 millions de dollars afin de financer les projets touristiques sur Auckland (financement des évènements culturels, du développement des transports…) Concrètement, les chambres d’hôtel voient leur tarifs augmenter de 3 à 6$ la nuit pour les hôtels et de 1 à 3$ pour les motels.

Une mesure contestée par les professionnels

Les professionnels du secteur hôtelier, les promoteurs immobiliers et propriétaires de chambres d’hôtel contestent cette nouvelle taxe. Ils dénoncent une mesure injuste basée sur une mauvaise compréhension du secteur touristique. De nombreuses plaintes et demandes d’exonération ont été faites auprès de la mairie d’Auckland.

La taxe se répercute sur la facture annuelle des propriétaires qui doivent débourser en moyenne 1000 NZ$ par an.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

S'ABONNER À NOTRE NEWSLETTER
SUIVEZ-NOUS SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX

LE GUIDE DE L'INVESTISSEMENT