fbpx

Investir en Nouvelle-Zélande : le baromètre de l’immobilier du mois de mai

La tendance immobilière en Nouvelle-Zélande :

Le nombre de transactions immobilières a augmenté de 6,6% par rapport au mois d’avril 2017. La dernière fois qu’on a vu une augmentation aussi significative du nombre de propriétés vendues en Nouvelle-Zélande remonte au mois de mai 2016. C’est un résultat très positif pour le secteur de l’immobilier en Nouvelle-Zélande car depuis le début de l’année 2018, les ventes ont augmenté sur 3 mois consécutifs par rapport à 2017. Le marché est donc plus que jamais dynamique sur ce premier semestre de l’année.

Les chiffres clés du mois d’avril 2018:

  • 550 000 NZ$ : le prix médian d’un bien immobilier à l’échelle nationale (soit une augmentation de 1% par rapport à avril 2017)
  • 850 000 NZ$ : le prix médian d’un bien immobilier à Auckland (soit une baisse de 0,6% par rapport au mois d’avril 2017)
  • 558 000 NZ$ : le prix médian d’un bien immobilier à Wellington
  • 36 jours : le nombre de jours moyen pour vendre une propriété en Nouvelle-Zélande
  • 6368 : le nombre de maisons vendues au mois d’avril 2018 en Nouvelle-Zélande
  • 1854 : le nombre de maisons vendues à Auckland au mois d’avril 2018
prix-immobiier-nouvelle-zelande
Prix médian d’un bien immobilier par région en Nouvelle-Zélande (Avril 2018)

 

Les régions qui affichent la plus forte progression des ventes immobilières

  • West Coast : + 50.0% (33 maisons de vendues)
  • Southland : + 36.1% (162 maisons de vendues)
  • Marlborough : + 30.8% (85 maisons de vendues)
  • Nelson : +30.1% (95 maisons de vendues)
  • Manawatu/Wanganui : + 22.7% (400 maisons de vendues)

Les seules régions à ne pas afficher une augmentation de leurs ventes immobilières au mois d’avril sont Gisborne, Taranaki, Wellington et l’Otago. Cela s’explique par une faible offre sur le marché : il y a peu d’offres immobilières dans la région donc peu de transactions sont réalisées.

Les régions ou le prix de l’immobilier augmente

C’est sans surprise que l’on retrouve encore Gisborne et Hawke’s Bay en tête du classement avec une croissance de +14,7%. Manawatu/Wanganui est à la seconde place avec une croissance de +12,7% et le Southland a la troisième place avec une croissance de 11,4%.

 

La région d’Auckland

Le prix de l’immobilier sur Auckland est en légère baisse de 0,6% par rapport au même mois l’année dernière. Le marché d’Auckland s’est stabilisé.

Pour comprendre cette baisse du prix médian il faut regarder de plus près les ventes réalisées à Auckland. Le nombre de propriétés vendues entre 250 000 NZ$ et 750 000 NZ$ a augmenté tandis que le nombre de ventes supérieures à 750 000 NZ$ a baissé. Par conséquent le prix médian d’une maison à Auckland est légèrement à la baisse.

De plus, le nombre de propriétés en vente sur Auckland a baissé de 4,6% par rapport au mois d’avril 2017. Le nombre de maisons en vente sur Auckland n’a jamais été aussi bas depuis 2014.

Le ministre du Logement se félicite de ces résultats. Dans le cadre de la politique « KiwiBuild programme » c’est près de 16 000 nouveaux logements à prix abordables qui seront construits sur Auckland dans les trois prochaines années. L’objectif est simple : rendre la propriété accessible à des milliers de néo-zélandais qui ne peuvent acquérir leur premier logement en raison du prix élevé de l’immobilier à Auckland.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nous contacter

Faites-nous part de votre projet d'investissement, ou posez-nous toutes vos questions. Nous sommes là pour vous aider !

Nous contacter