La Nouvelle-Zélande, un retour progressif à la normale

Nouvelle-Zélande au niveau 2

La Première Ministre, Jacinda Arden, a annoncé Lundi 11 Mai que la Nouvelle-Zélande passerait au niveau 2 d’alerte sanitaire le Jeudi 14 mai 2020.

Le niveau 2 laisse place au déconfinement des kiwis 

Les centres commerciaux, cinémas, restaurants, salle de sport et autres terrains de jeux ont donc rouvert à cette date. Les écoles ont accueilli les enfants Lundi 18 Mai. Et enfin, les bars ont ouvert leurs portes depuis le 21 Mai. Bref, une reprise presque complète de l’activité économique du pays.

La Nouvelle-Zélande avait été placée en confinement strict ( niveau 4 d’alerte sanitaire ) depuis le 27 février. Une mesure drastique qui a eu un impact majeur sur l’économie du pays et notamment sur le tourisme.

Un secteur qui représente 34 milliards de dollars du Produit Intérieur Brut de la Nouvelle – Zélande soit 10% du PIB et 15% des emplois (https://www.stats.govt.nz/).

Avec le passage en niveau 2 d’alerte sanitaire, les voyages domestiques peuvent reprendre. Une bouffée d’air appréciable pour un secteur sous respirateur artificiel depuis 6 semaines.

La « bulle tran-Tasman », un petit pas vers l’international 

En outre, l’Australie et la Nouvelle-Zélande ont officiellement commencé à mettre en place une “bulle trans-Tasman”. Cela signifie que les Australiens et les Néo-Zélandais auront bientôt la possibilité de voyager dans chacun des deux pays sans mise en quarantaine des visiteurs à l’arrivée.
La réouverture des vols internationaux dans cette bulle trans-tasmanienne représente un réel avantage pour l’économie et le tourisme Néo-Zélandais. Selon la chaîne de télévision australienne ABC, les australiens sont les principaux visiteurs en Nouvelle-Zélande (suivi par la Chine), l’an dernier 1,5 millions d’australiens ont visité la Nouvelle-Zélande, injectant 2,65 milliards de dollars dans l’économie.

Le gouvernement néo-zélandais a également présenté son premier budget “rebuilding together” pour limiter l’impact de la pandémie sur l’économie du pays, Jeudi 14 Mai 2020 . Un fonds de 400 millions de dollars, en parallèle des subventions salariales déjà octroyées, sera alloué au secteur du tourisme.

Une crise sanitaire maitrisée 

En ce qui concerne la pandémie, la Nouvelle-Zélande a enregistré 1503 cas de coronavirus pour un peu plus de cinq millions d’habitants. Plus de 96% des personnes contaminées ont guéri. Au total la COVID-19 a tué 21 personnes et 30 cas sont encore actifs dans le pays.  Un chiffre qui baisse tous les jours. La Nouvelle-Zélande enregistre zéro nouveaux cas depuis maintenant trois jours consécutifs.

07 Jun 2020, 1:18 AM (GMT)

Évolution du Coronavirus en Nouvelle-Zélande

1,504 Cas
22 Morts
1,481 Guérisons
07 Jun 2020, 1:18 AM (GMT)

Évolution du Coronavirus dans le monde

6,970,630 Cas
401,964 Morts
3,410,994 Guérisons

La Nouvelle-Zélande est aussi le 3ème pays au monde à se débarrasser de la COVID-19 après le Groenland et l’Islande.

Un résultat qui a mis en exergue l’efficacité du gouvernement de Jacinda Arden quant à la  gestion de la crise sanitaire. Un résultat qui n’a pas échappé aux grands médias économiques internationaux. The NZ Herald cite notamment plusieurs experts financiers britanniques qui estiment que la Nouvelle-Zélande est aujourd’hui un des meilleurs endroits au monde pour investir.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

S'ABONNER À NOTRE NEWSLETTER
SUIVEZ-NOUS SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX

LE GUIDE DE L'INVESTISSEMENT