fbpx

4 étapes pour réussir son investissement immobilier en Nouvelle-Zélande

Faire un investissement immobilier est une grande étape. Découvrez les quatre étapes essentielles pour investir en toute sécurité en Nouvelle-Zélande.   


1. Définissez vos objectifs et le type de bien que vous recherchez 

Il est primordial de savoir vers quel type de bien vous voulez investir.

En tant que non-résident néo-zélandais, voici 3 types de biens où vous pouvez investir :

Si vous souhaitez faire un investissement simple avec un petit budget dirigez vous vers un appartement hôtelier. Avec ce type de bien vous bénéficierez :

  • D’un revenu brut garanti* par contrat (le bail) sur une période de 15 à 30 ans,
  • D’une garantie d’augmentation des loyers de 2% par an au terme de la 3ème année du bail.
  • D’un rendement brut garanti allant jusqu’à 6%
  • De 10 jours de séjour gratuit par an 
  • Et vous n’aurez pas à vous occuper personnellement de la maintenance et de l’entretien de l’appartement.

*sous réserve de cas exceptionnel (guerres, pandémies,…)

L’appartement résidentiel, pour les budgets plus élevés, vous permettra de mettre en location votre appartement au prix que vous souhaitez (en fonction du marché).
En Nouvelle-Zélande, vous n’avez aucun plafond sur les prix des loyers.  De plus, le potentiel de plus value à court et/ou moyen terme est plus important qu’un appartement hôtelier. 

Si votre objectif est un mix entre plaisir et investissement locatif nous vous conseillons de vous diriger vers un appartement en « visitor accommodation ». Avec ce type d’investissement vous pourrez profiter de votre appartement 180 jours par an et le louer le reste du temps. De quoi avoir une résidence secondaire qui vous rapportera de l’argent.

2. Définissez votre budget et votre moyen de financement

Le budget est un point crucial et il est important d’avoir une vue globale du marché pour ne pas se fixer des objectifs inatteignables.

Concernant le financement, il est déconseillé d’emprunter en Nouvelle Zélande. Il est assez difficile, pour les étrangers, de faire un emprunt en Nouvelle-Zélande. Généralement les banques néo-zélandaises demandent 30% d’apport et les taux d’intérêts sont plus élevés qu’à l’étranger (entre 3.5 et 5% pour un prêt sur plus de 5 ans).
Il est donc plus avantageux d’emprunter dans votre pays d’origine. Aujourd’hui le taux d’intérêt en France varie
entre 0.74% et 1.20% pour un prêt sur 15 ans.

3. Entourez vous d’une bonne équipe

Lorsque vous investissez dans un pays étranger, notamment en Nouvelle-Zélande, il est préférable de s’entourer de professionnels compétents. 

Le banquier 

L’ouverture d’un compte en banque en Nouvelle-Zélande est un passage obligatoire pour investir. C’est le moyen le plus simple pour percevoir vos loyers et régler les dépenses de fonctionnement de manière rapide et efficace. 

Pour info, Grâce à de nombreuses applications il sera simple pour vous de transférer vos revenus facilement et à moindre coup vers votre compte européen.

Le notaire (“Sollicitor”)

C’est la personne qui recueillera les fonds de l’achat, qui vous facturera et qui s’assurera de la validité de la transaction, après avoir vérifié au terme de la “due diligence” que celle-ci ne comporte pas de piège particulier.
Connaître un bon notaire est essentiel dans le processus d’achat. Il faut également vous assurer à l’avance des frais de notaire liés à la transaction, qui, s’ils ne sont pas très élevés en Nouvelle-Zélande, peuvent cependant varier du simple au double.    

Le comptable 

Il est un point de passage quasi obligé en cas d’acquisition d’un bien immobilier, si celui-ci est mis en location ou si les loyers donnent lieu à la perception d’une TVA (biens commerciaux).
Le comptable se chargera notamment d’établir votre déclaration annuelle de revenus locatifs et des déclarations de TVA (deux par année fiscale).

En cas de création de structure juridique pour abriter l’investissement, le comptable vous permettra de créer ces structures, d’assurer leur comptabilité et de vous faire économiser le maximum d’impôts.

Il faut considérer le comptable comme votre meilleur allié et non comme un centre de coût.
Domaines NZ compte dans son équipe un comptable français spécialisé dans la comptabilité néo-zélandaise

L’ agent d’acheteur

Contrairement à l’agent immobilier dont le rôle n’est pas de défendre vos intérêts en tant qu’acheteur, mais plutôt de vous faire acheter au prix le plus élevé pour obtenir une meilleure commission, l’Agent d’acheteur est votre meilleur conseiller.

L’agent d’acheteur a pour devoir de vous conseiller au mieux de vos intérêts. Il pourra vous orienter utilement (c’est son métier) pour trouver la meilleure propriété dans votre budget, le meilleur banquier, un bon notaire et un bon comptable.

Domaines NZ est une agence immobilière uniquement composée d’agents d’acheteurs. Nous appliquons des prix fixes et ne prenons aucune commission sur nos recommandations (banquier, notaires etc) et ce afin de n’agir que dans l’intérêt des investisseurs.

4. Pensez à la gestion de la mise en location

Si vous optez pour l’achat d’un appartement hôtelier vous n’avez aucun souci à vous faire car votre locataire, la chaîne hôtelière, s’occupera de la gestion de votre appartement et la maintenance de l’immeuble.

Si vous optez pour un visitor accommodation ou un appartement résidentiel il est recommandé de faire appel à un property manager (équivalent d’un agent immobilier spécialisé dans la gestion de location immobilière). Nos agents d’acheteurs peuvent également vous mettre en relation avec des property managers de confiance.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nous contacter

Faites-nous part de votre projet d'investissement, ou posez-nous toutes vos questions. Nous sommes là pour vous aider !

Nous contacter