fbpx

Un accord commercial entre la France et la Nouvelle-Zélande ?


 

Cette semaine Jacinda Ardern, la première ministre néo-zélandaise était en visite en France. C’est son premier voyage en Europe depuis son entrée au pouvoir au mois d’octobre 2017.

Emmanuel Macron s’est entretenu avec Jacinda Ardern à l’Elysée. Le Président a indiqué son souhait que les négociations ouvertes par Bruxelles pour un accord commercial avec Wellington puissent déboucher.

Emmanuel Macron s’est déclaré favorable à la signature d’un accord commercial entre l’Union Européene et la Nouvelle-Zélande, à condition qu’il soit « cohérent » avec les principes sociaux, sanitaires et environnementaux européens.  Le président a souligné que la France et la Nouvelle-Zélande ont « une vision commune de ce que doivent être les nouveaux accords commerciaux ». 

Le commerce bilatéral franco-néo-zélandais s’est établi à 913 millions d’euros en 2016, légèrement à l’avantage de la France (aéronautique, machines industrielles, agroalimentaire). Les produits agroalimentaires (viandes, lait, pêche…) représentent 50% des exportations néo-zélandaises vers la France.

Paris et Wellington ont en outre l’ambition d' »accroître et diversifier » leur coopération dans plusieurs domaines, notamment dans la lutte contre le réchauffement climatique ou la sécurité dans le Pacifique, où la France est présente, notamment en Polynésie.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nous contacter

Faites-nous part de votre projet d'investissement, ou posez-nous toutes vos questions. Nous sommes là pour vous aider !

Nous contacter