fbpx

Quelles sont les perspectives immobilières en Nouvelle-Zélande pour 2018 ?

investir-immobilier-auckland

2017 a été une année forte en rebondissements en Nouvelle-Zélande. Le marché d’Auckland, s’il n’a pas grimpé en flèche comme les 5 années précédentes, est resté « stressé », avec une demande de logements toujours aussi forte et une offre en berne, tandis que les constructions neuves peinent à se développer. Les « first buyers » (jeunes souhaitant acheter un premier logement) néo-zélandais sont toujours en difficulté face aux prix du marché notamment en raison de l’apport en fonds propres élevé (exigence des banques). A cela s’est ajoutée l’arrivée d’un nouveau gouvernement et, bientôt, de nouvelles lois pour les investisseurs étrangers. Voilà en quelques lignes un résumé de ce qu’a été 2017 en termes d’immobilier en Nouvelle-Zélande. Mais qu’en sera-t-il pour 2018 ?

 

2018 : un marché immobilier en consolidation en Nouvelle-Zélande

Les experts s’accordent à dire que cette année sera celle des consolidations pour le marché immobilier en Nouvelle-Zélande. D’après les agents locaux, en 2018 le marché immobilier en Nouvelle-Zélande sera stable et riche en opportunités pour les vendeurs comme les acheteurs. Cette année devrait marquer le retour d’un marché plus normalisé, plus réaliste et durable que ces trois dernières années.

Ces analyses s’appuient sur le dernier rapport de REINZ. Cette étude menée par l’institut national de l’immobilier en Nouvelle-Zélande nous indique que le prix moyen national d’un bien immobilier a atteint un sommet historique tandis que les nouveaux listings de propriétés ont chuté dans le pays. Il en résulte qu’Auckland passe d’un marché de vendeurs à un marché d’acheteurs (donc plus équilibré), bien que l’offre en logements neufs réponde difficilement à la forte demande sur le marché.

Il faut cependant mettre les chiffres de ce dernier rapport en perspective avec une tendance conjoncturelle. Le pays vient tout juste d’élire un nouveau gouvernement et le mois de décembre est généralement un mois calme dans le secteur immobilier. Il est donc difficile de faire de réelles prévisions pour 2018 tant que le mois de janvier et février ne viennent apporter une vision plus claire de l’état actuel du marché.

On constate néanmoins que le marché montre des signes positifs. Le dernier rapport REINZ en date du mois de décembre indique une forte croissance des prix dans de nombreuses régions de la Nouvelle-Zélande ainsi qu’une bonne progression des ventes. La demande dépasse toujours l’offre, alors nous pouvons nous attendre à voir beaucoup plus de développements et de lotissements arriver sur le marché en 2018 ainsi que dans les années à venir.

 

Dans quels type de biens investir en Nouvelle-Zélande en 2018 ?

Si la loi sur les investisseurs étrangers en Nouvelle-Zélande reste encore floue sur les mesures à venir on peut néanmoins s’attendre à ce que les investisseurs étrangers ne puissent plus investir dans des biens immobiliers anciens.

Chez Domaines NZ nous conseillons donc à nos clients souhaitant investir dans le résidentiel de prendre contact avec nous au plus vite afin de les aider à réaliser leur projet avant la mise en vigueur de la loi courant mars 2018. En effet, il est toujours possible d’investir en Nouvelle-Zélande même si l’on n’est pas résident ou si l’on ne dispose pas encore de compte bancaire en Nouvelle-Zélande.

L’immobilier commercial jouit comme l’immobilier résidentiel d’un essor important dans le pays. La Nouvelle-Zélande est un pays jeune, l’économie est bonne et le taux de chômage très faible. Tous ces facteurs tendent à rendre populaire l’investissement commercial populaire aux yeux des néo-zélandais mais aussi des investisseurs étrangers.

Les principaux investisseurs étrangers sont les fonds d’investissement australiens, qui « possèdent » la plupart des immeubles dans les centres villes d’Auckland, de Wellington et de Christchurch. L’Australie investit également massivement dans les structures commerciales à la périphérie des villes, appelées « malls ». Ces galeries commerçantes couvertes sont très populaires en Nouvelle-Zélande et regroupent les principales enseignes commerciales autour de supermarchés alimentaires.

Les avantages à investir dans le commercial sont :

  • Une gestion plus facile
  • De bonnes plus-values en capital
  • Un revenu stable
  • Une meilleure indexation sur l’inflation
  • Un meilleur contrôle de l’investissement

Les locaux commerciaux sélectionnés par Domaines NZ. 

 

Où investir en 2018 en Nouvelle-Zélande ?

La ville de Rotorua présente un fort potentiel d’investissement. Depuis fin 2017 la région affiche un regain d’activité et tout laisse à penser que la tendance devrait se poursuivre en 2018. En novembre le nombre de maisons sur le marché a augmenté par rapport à la même période l’an dernier, ce qui offre un large choix aux acheteurs. Les prix moyens sont restés stables et abordables, Rotorua est une ville idéale pour investir en 2018 en Nouvelle-Zélande. Mais on peut aussi citer des villes « satellites » de la région d’Auckland comme Whangarei, Hamilton ou encore Cambridge.

Manukau, est un quartier au sud-est d’Auckland. Manukau est en plein développement économique et affiche l’un des plus forts taux de croissance du pays. La hausse des prix de l’immobilier dans la ville d’Auckland se fait au profit du développement des banlieues avoisinantes, comme celle de Manukau. La forte croissance de ce quartier et ses prix attractifs en font une ville prisée par les investisseurs. Là aussi, d’autres quartiers d’Auckland peuvent intéresser les investisseurs par leur capacité de croissance a moyen terme, comme Onehunga, a mi-chemin du centre ville et de l’aéroport.

Plus au Sud de de l’Ile du Nord, les villes de Napier et Hastings représentent un bon potentiel de croissance, avec une économie forte basée sur les cultures de fruits et légumes, et bien sûr les fameux vignobles de Hawkes Bay.

Dans l’Ile du Sud, Dunedin et sa région peuvent encre proposer des options raisonnables aux premiers investisseurs, alors que la région des Lacs (Queenstown, Wanaka) est devenue plus chère que celle d’Auckand.

N’hésitez donc pas à nous consulter si la NZ vous tente, car il existe encore des opportunités pour tous les budgets !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nous contacter

Faites-nous part de votre projet d'investissement, ou posez-nous toutes vos questions. Nous sommes là pour vous aider !

Nous contacter