fbpx

NOUVELLE-ZÉLANDE. Objectif: neutralité carbone en 2050

Lyttelton Harbour Christchurch New Zealand

Le 8 mai dernier, le gouvernement Néo-Zélandais a proposé un projet de loi visant la neutralité carbone en 2050. Un plan ambitieux applaudi par le patron de l’ONU, Antonio Guterres.

À l’occasion de sa tournée dans le Pacifique Sud, le secrétaire général de l’ONU a rendu hommage au projet de loi présenté par le gouvernement Néo-Zélandais qui affiche un objectif de neutralité carbone d’ici 2050. La première ministre, Mme Arden, a affirmé que le changement climatique représentait « le plus gros défi » au niveau mondial.

La Nouvelle-Zélande: un environnement à préserver

Les réserves naturelles sont vastes sur ces deux îles qui composent la Nouvelle-Zélande et garantissent aux voyageurs une expérience fondée sur une image de nature et de pureté. Cependant, la Nouvelle-Zélande va devoir faire face à un nouveau défi dans les années à venir, selon les conclusions du rapport « Environment Aotearoa 2019«  concernant la situation environnementale du pays.

Ce rapport fait le constat de la perte considérable d’espèces animales et végétales au cours de ces dernières années, ainsi que de la pollution des sols et des cours d’eau. La Nouvelle-Zélande serait l’un des pays ayant le plus souffert de la présence humaine. En effet, le développement urbain, l’essor de l’élevage intensif et de l’agriculture peu règlementée sur les pesticides sont des exemples de pratiques néfastes pour l’environnement.

Objectif: neutralité carbone en 2050

Le gouvernement Néo-Zélandais prend aujourd’hui des mesures historiques en proposant un projet de lutte contre le réchauffement climatique pour atteindre la neutralité carbone d’ici 2050. Ce plan exempte néanmoins partiellement un secteur agricole vital pour le pays.

La Nouvelle-Zélande a besoin d’une nouvelle économie qui nourrit et restaure l’environnement.

Christchurch pourrait être la première ville en Nouvelle-Zélande à déclarer une urgence climatique

À Christchurch, certaines organisations se mobilisent pour que le comité environnemental du conseil municipal déclare l’urgence climatique. Ce vote permettrait d’intensifier les actions et de proposer des solutions sobres en carbone, respectueuses de l’environnement.

Dernière opportunité immobilière à Christchurch

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nous contacter

Faites-nous part de votre projet d'investissement, ou posez-nous toutes vos questions. Nous sommes là pour vous aider !

Nous contacter