Le baromètre de l’immobilier du mois de février


Auckland : un marché immobilier qui reste stable

Le marché immobilier reste stable sur Auckland tandis qu’il évolue à l’échelle nationale avec un prix médian de 530 000 NZ$ en Nouvelle-Zélande (soit +6,8%)

858 000 NZ$ c’est le prix médian d’un bien immobilier à Auckland au mois de février 2018 (soit une augmentation de +3,7% par rapport à 2017)

Les quartiers qui ont affichés le plus de ventes au mois de février sur Auckland sont :

  • Auckland CBD : 498 ventes avec un prix médian de 964 000 NZ$
  • North Shore City : 298 ventes avec un prix médian de 991 000 NZ$
  • Manukau City : 256 ventes avec un prix médian de 850 000 NZ$

 

Les tendances immobilières au premier trimestre 2018  

  •  Des alternatives au marché immobilier de la ville d’Auckland

Auckland CBD (le centre-ville) reste le quartier le plus prisé pour les acheteurs. Néanmoins, on constate depuis plusieurs mois un fort intérêt des investisseurs pour des banlieues avoisinantes qui présentent un fort potentiel à des prix plus abordables. C’est le cas de Manukau, un quartier en forte croissance au sud d’Auckland. 

  • La ville de Whangarei

Le prix de l’immobilier sur Auckland étant devenu hors de prix pour de nombreux budgets, d’autres régions commencent à intéresser les investisseurs. C’est le cas de Whangarei par exemple, qui affiche une forte croissance dans l’immobilier résidentiel.

Les prix des maisons sur Whangarei a augmenté de 9,1% sur la dernière année d’après le dernier rapport QV. Le prix médian est aujourd’hui de 510,409 NZ$  (vs 858 000 NZ$ sur Auckland)

Située à 2h30 d’Auckland, la ville offre un bel équilibre entre milieu urbain, rural et côtier. Whangarei représente une belle opportunité d’investissement immobilier et la possibilité d’une plus-value intéressante à moyen terme.

 

Hawke’s bay, la région la plus dynamique   

Nous vous en parlions le mois dernier sur notre page Facebook, et la tendance perdure : la région qui affiche la plus forte croissance est celle d’Hawke’s Bay avec un prix médian de 444,000 NZ$ soit +18,4% par rapport au mois de février 2017.

La région d’Hawkes Bay est en plein essor. Le ministre du développement économique local a d’ailleurs annoncé qu’un budget de 9 millions de dollars serait alloué à la réouverture de la ligne de trains Wairoa-Napier afin de developper la région d’Hawkes Bay.

Pour en savoir plus sur les opportunités du moment sur Napier ou Hasting dans la région d’Hawke’s bay, prenez contact avec l’un de nos consultants.

 

Wellington, une croissance en flèche qui lui fait rattraper Auckland

Wellington affiche encore ce mois-ci une forte croissance. Classée parmi les villes les plus agréables à vivre au monde dans le classement Mercer 2018, « la petite capitale la plus cool au monde » est l’endroit idéal où investir pour qui souhaite réaliser un investissement locatif en Nouvelle-Zélande.

Wellington affiche un prix médian bien plus attractif que celui d’Auckland (546 000 NZ$) et ses loyers sont tout aussi élevés (500 NZ$ la semaine)

Pour en savoir plus:

 

L’immobilier dans l’île du sud  

La région de l’Otago est la plus intéressante pour un investissement immobilier dans l’île du sud en Nouvelle-Zélande. Queenstown, Cromwell et Dunedin sont des villes qui présentent un fort potentiel immobilier.

Prix médian :

  • Région de l’Otago : 400,000 NZ$
  • Queenstown Lakes district : 913,000 NZ$
  • Dunedin : 370,870 NZ$

Découvrez le Ramada Kawarau, un nouveau projet immobilier sur Queenstown avec des appartements hôteliers et résidentiels offrant une belle vue sur le massif des Remarkables et de la rivière Kawarau (Investissement à partir de 234 600 NZ$)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

S'ABONNER À NOTRE NEWSLETTER
SUIVEZ-NOUS SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX

LE GUIDE DE L'INVESTISSEMENT