Baisse du dollar néo-zélandais : c’est le moment d’investir !

Depuis le début de l’année 2019, le dollar néo-zélandais ne cesse de baisser par rapport à l’euro, et atteint aujourd’hui l’un des taux les plus bas enregistrés sur les deux dernières années (0,57). Il est donc judicieux, si vous en avez l’opportunité, de profiter de la baisse du dollar néo-zélandais pour réaliser un placement immobilier en Nouvelle-Zélande.

Concrètement, avec un budget de 341 000 euros, vous pouvez acquérir en Nouvelle-Zélande une propriété à 597,000 NZ$ (le prix médian d’un bien immobilier à l’échelle nationale au mois de septembre 2019).

 

Si vous souhaitez réaliser un investissement locatif et profiter d’une rentabilité avantageuse, il vous est possible de réaliser votre projet avec un budget moyen de 335 000 euros (le prix médian d’un bien immobilier dans la capitale néo-zélandaise à Wellington étant de 640,000 NZ$). A noter que le loyer moyen à la semaine pour ce type de bien est de 530 NZ$.

Pour rappel, le taux net de rentabilité locative de l’immobilier en Nouvelle-Zélande se situe généralement entre 4 et 6%.

 

Pour les investisseurs francophones qui souhaitent acquérir un pied-à-terre en Nouvelle-Zélande, il est toujours possible d’investir dans la cité des voiles à Auckland.

Les taux avantageux du dollar néo-zélandais couplés au prix médian d’un bien immobilier sur Auckland qui fluctue autour de 848 000 NZ$, font que les indicateurs sont au vert pour investir en Nouvelle-Zélande.

Entre 13 000 NZ$ et 18 000 NZ$ : ce sont les prix au m2 moyens des logements neufs à Auckland !

     

Les programmes de Newmarket et Victoria à Auckland ont été commercialisés avant la loi du 22 octobre 2018 sur l’investissement étranger et n’entrent pas dans son champ d’application.

Concrètement, vous pouvez profiter de votre appartement comme bon vous semble.

 

Si vous souhaitez obtenir des conseils ou vous faire accompagner dans votre investissement immobilier en Nouvelle-Zélande, l’Equipe de Domaines NZ se tient à votre disposition par email ou sur rendez-vous. 

S'ABONNER À NOTRE NEWSLETTER
SUIVEZ-NOUS SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX

LE GUIDE DE L'INVESTISSEMENT