Investir dans un appartement hôtelier en Nouvelle-Zélande: le vrai / faux

VRAI: mon loyer est garanti pendant 15 ans.

Lors de l’achat de mon bien, je signe un bail de 15 ans renouvelable 3 fois 5 ans avec le franchisé agréé. Ce contrat m’assure un loyer garanti qui sera réévalué de 2% par an, à partir de la quatrième année du bail. Tous les 5 ans a lieu une réévaluation du loyer en fonction de l’indice des prix. Selon la conjoncture, mon loyer reste identique ou augmente de 1,2, 3, 5, 10, 15%, voire plus. Mon loyer ne peut baisser.

FAUX: mon loyer dépend du taux d’occupation de l’hôtel.

Les loyers sont indépendants du taux d’occupation de l’hôtel. Ils me seront versés tous les mois pendant au moins 15 ans sur mon compte bancaire néo-zélandais. Mon loyer ne peut en aucun cas diminuer. Ceci est garanti par le contrat de location que je signe avec le locataire.

VRAI: je suis libre de rapatrier mes loyers sur mon compte en banque.

À tout moment, je peux transférer mes fonds de Nouvelle-Zélande vers ma banque locale, et inversement. Il n’y a aucune restriction quant à la fréquence de mes transferts. Cet argent m’appartient, je le gère comme bon me semble.

 

VRAI: je connais par avance les dépenses liées à mon investissement immobilier 

L’année de l’achat de mon bien, je vais payer des frais de notaire fixes et réduits ainsi que les honoraires Domaines NZ. Ces frais sont fiscalement déductibles de mon revenu annuel. Je ne paierai donc pas d’impôt sur le revenu la première année. Par la suite, les dépenses liées à mon investissement sont la taxe foncière, les charges de copropriété et l’impôt sur le revenu annuel net.

FAUX : je vais avoir une augmentation incontrôlée des charges de copropriété

Mes charges de copropriété augmentent en fin d’année 1. Pourquoi intervient cette augmentation ? Parce qu’un nombre de contrats de maintenance (Ascenseur, climatisation, etc.) sous garantie la première année, deviennent payants. Lorsque Domaines NZ me présente ses programmes, les charges de copropriété annoncées sont augmentées de 25% par rapport au budget estimé fourni par le syndic, car ce dernier est basé sur la première année d’exercice. L’assurance obligatoire reste le plus gros poste des charges de copropriété, mais elle me dispense de contracter une assurance pour mon appartement.

VRAI : l’hôtel prend en charge une partie des frais liés à l’usure de mon appartement

L’hôtel est responsable d’une grande partie de l’entretien de mon appartement et prend en charge les travaux de peinture et à partir de la 5ème année, le remplacement de mon mobilier et de l’équipement électro-ménager. Pour ma part, je suis responsable des frais liés à l’électricité, la plomberie et aux éléments fixes de l’appartement (Serrure, fenêtre, etc.).

VRAI : Je déduis tous les frais liés a mon appartement

Chaque année, je pourrais déduire de mon revenu net imposable :

  • Charges de copropriété
  • Taxe foncière
  • Comptable (Optionnel)
  • Billets d’avion (Un par an par propriétaire)
  • Location de voiture
  • Amortissement du mobilier électro-ménager (5 ans)

FAUX: en tant qu’investisseur étranger, je vais payer des taxes particulières.

Je suis soumis aux mêmes droits, obligations et à la même fiscalité que les résidents (ex: pas de droits de succession).

 

VRAI: l’acompte que j’ai versé me rapporte de l’argent le temps de la construction.

Mon acompte sera immobilisé sur le compte bancaire du notaire du vendeur jusqu’à la livraison de mon appartement hôtelier. Des intérêts sur l’acompte versé me seront crédités au moment du règlement final. Si j’ai l’intégralité des fonds disponibles pour l’achat de mon appartement, dès le versement de l’acompte, je pourrais les placer sur un compte a terme en Nouvelle-Zélande bien rémunérés (3,5% en 2019).

FAUX: je peux aménager et vivre dans mon appartement hôtelier.

Acheter un appartement hôtelier est un investissement commercial. Ainsi, tant que je suis lié par contrat locatif à mon locataire franchisé, mon appartement reste à sa disposition pour des fins commerciales.

VRAI: je peux passer des vacances dans mon appartement hôtelier.

Je dispose d’un droit de séjour annuel gratuit de 5 à 10 jours selon les programmes hôteliers.

FAUX: je dois m’occuper de meubler et entretenir mon appartement hôtelier.

Mon appartement est livré avec des équipements et du mobilier neuf. Mon locataire entretient mon mobilier durant la totalité de son bail locatif.

VRAI: je peux revendre mon appartement hôtelier à tout moment.

J’achète en pleine propriété, je peux donc revendre quand je le souhaite, avec le bail de location en cours. Domaines NZ reste mon interlocuteur privilégié tant que je suis propriétaire de mon bien. Grâce à son réseau d’investisseurs, je suis certain de pouvoir revendre mon appartement rapidement.

VRAI: Domaines NZ m’accompagne avant et après l’achat.

Domaines NZ m’accompagne dans toutes les étapes de mon projet. Je suis représenté lors des assemblées générales. Je peux me faire accompagner pour la revente de mon bien. Un comptable peut m’assister dans mes démarches comptables et fiscales en Nouvelle-Zélande. Je n’ai pas de limite dans le temps pour disposer de leurs services. Tant que je suis propriétaire en Nouvelle-Zélande, Domaines NZ est à mes côtés, sans frais supplémentaires que ceux indiqués dans le contrat.

 

Découvrir les opportunités immobilières sur Auckland :

Pour plus d’opportunités immobilières en Nouvelle-Zélande cliquez ici. 

S'ABONNER À NOTRE NEWSLETTER
SUIVEZ-NOUS SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX

LE GUIDE DE L'INVESTISSEMENT