Auckland : la cité des voiles met le cap vers plus de 200 000 emplois d’ici 2029

Avec 200 000 créations d’emplois annoncées d’ici 2029, notamment dans le secteur de la construction, la cité des voiles est en plein boom démographique. Il n’y a qu’à compter le nombre de grues qui s’alignent dans le ciel de la ville pour comprendre à quelle vitesse Auckland est en train d’évoluer.

Top 5 des villes mondiales offrant la meilleure qualité de vie

Cette ville portuaire qui abrite les sièges des plus grandes sociétés néo-zélandaises, mais aussi internationales comme Pernod-Ricard, Danone ou Accor pour ne citer que quelques enseignes françaises, a été élu 3ème ville la plus agréable au monde, huit années consécutives au classement Mercer.

Elle est devenue l’une des plus attractives pour les investisseurs étrangers et les candidats à l’immigration en Nouvelle-Zélande.

Auckland en plein boom démographique

Véritable capitale économique du pays, Auckland bénéficie d’un climat agréable toute l’année et d’un environnement naturel de grande qualité. Tous ces atouts lui promettent un développement futur exceptionnel, les prévisions des pouvoirs publics faisant apparaître un accroissement rapide de la population qui devrait atteindre 2 millions d’habitants d’ici 2031.

Conséquence de cette augmentation, une croissance significative de la plupart des industries et la création de 200 000 nouveaux postes, notamment dans le secteur de la construction (avec 70% de nouveaux emplois à Auckland).

 

Investir dans la cité des voiles

La création de nouveaux emplois et l’augmentation de la productivité pourrait générer un PIB régional supplémentaire de 2,7 milliards de dollars, selon l’étude réalisée par l’agence ATEED. Dans un tel contexte il n’est pas surprenant que les prix de l’immobilier se soient envolés ces dernières années. En termes de prix au m2, Auckland a rattrapé les grandes métropoles internationales de taille similaire (entre 13 000 et 18 000 NZ$ le m2 pour les logements neufs).

Sur un marché où la demande dépasse largement l’offre, les nouveaux biens immobiliers sont vendus très rapidement (parfois en seulement quelques jours). Pour les acquéreurs étrangers, il est donc indispensable de se faire épauler par un spécialiste local afin de faire la meilleure acquisition possible.

À noter qu’il est toujours possible pour les investisseurs étrangers d’acheter un pied-à-terre en Nouvelle-Zélande. En effet, certains programmes commercialisés avant l’entrée en vigueur de la loi du 22 octobre 2018 sont exemptés de son champ d’application. Il s’agit donc des derniers appartements résidentiels disponibles sur le marché pouvant être occupés par des non-résidents.

Pour plus d’informations n’hésitez pas à prendre contact avec Domaines NZ à [email protected]

S'ABONNER À NOTRE NEWSLETTER
SUIVEZ-NOUS SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX

LE GUIDE DE L'INVESTISSEMENT